Hôtellerie Champêtre : créateur de changements

Hôtellerie · · Commenter

Logo Hôtellerie ChampêtreDepuis 25 ans, Hôtellerie Champêtre prend des décisions dans le but d’inciter ses membres à continuer de se développer, et également, de satisfaire davantage sa clientèle. Le 5 avril dernier, le réseau en a surpris plus d’un en annonçant deux nouveaux changements majeurs.

TROIS NOUVELLES ADHÉSIONS

Avant de parler de ces deux innovations, il est important de spécifier que trois nouveaux membres ont fait leur entrée dans le réseau. L’Auberge des Peupliers, Cap au Leste et l’Auberge des Glacis, respectivement dans les régions de Charlevoix, du Saguenay-Lac-Saint-Jean et de Chaudière-Appalaches. Hôtellerie Champêtre regroupe désormais 29 établissements dans l’ensemble du Québec. Ainsi, ces établissements ont pu faire leur intégration suite à une évaluation, prenant en compte plusieurs critères primordiaux du réseau, tels que la gastronomie du terroir, le lieu de villégiature, le confort et le service personnalisé.

IMPLICATION DANS LE TOURISME DURABLE

Dans un souci de diminuer son empreinte écologique et de respecter le développement durable, Hôtellerie Champêtre lance Taïga sa toute nouvelle gamme de produits de bain, à la fois québécoise et recyclable. N’oublions pas que de nos jours, le tourisme durable est clairement en expansion dans l’industrie touristique. Ainsi, la marque Taïga est le fruit d’une collaboration avec Clean the World, une entreprise nord-américaine. La mission de cet organisme est de collecter et de recycler les produits d’hygiène afin de réduire l’impact sur l’environnement. De plus, Hôtellerie Champêtre a collaboré dans ce projet avec des entreprises québécoises, telles que Cosmepro, laboratoire de création, et Oneka, entreprise de produits de soins corporels et écoresponsables.

Les grandes particularités de cette gamme de produits de bain sont qu’ils sont fabriqués entièrement au Québec, mais aussi, qu’ils vont pouvoir être recyclés et réutilisés dans les refuges pour sans-abris.

Étant étudiante en tourisme, et ayant suivi un cours axé sur le plein air et le développement durable je trouve cela merveilleux comme projet. Selon moi, travailler en tourisme c’est offrir des produits et des services de type WOW, mais également, savoir se préoccuper du bien-être des individus et de l’environnement.

UNE IMAGE PLUS MODERNE

Hôtellerie Champêtre modernise également son image de marque. Le site web du réseau a été modifié et est désormais un site web adaptatif (responsive web design), ce qui permet une meilleure navigation sur toutes les plateformes. De plus, le lancement de la nouvelle édition de leur magazine a permis de faire découvrir son nouvel intitulé, HC – Le Magazine. Ce tout nouveau titre représente un virage pour le réseau, car c’est un moyen créatif et innovant pour s’adapter et évoluer avec le marché actuel.

En conclusion, l’image d’Hôtellerie Champêtre sait être modifiée, modernisée et soignée tout en étant de son temps. Cela fait du regroupement un choix de qualité en tant que réseau d’établissements indépendants!


Par Véronique Hoarau
Étudiante en Techniques de tourisme – Cégep de Matane

Sources :
TourismExpress, Hôtellerie Champêtre vous propose une première de l'industrie touristique au Québec!, 6 avril 2016
LaPresse.ca, Le réseau Hôtellerie Champêtre s'agrandit, 10 avril 2016
Grenier aux nouvelles, Hôtellerie Champêtre amorce un virage novateur, 11 avril 2016

Twitter

Agenda de l'industrie

du au
IncentiveWorks

le
Conférence et réseautage par Le Planificateur

du au
Sommet mondial de l'institut pour la paix par le tourisme

du au
GoMedia Canada

du au
Bienvenue Québec

Voir tous les évènements