Portrait touristique : Maroc

Tourisme, À l'international, Recherches/Études · · Commenter

Maroc 2020Introduction de la série d’articles

La mondialisation des marchés touche particulièrement l’industrie touristique canadienne. Autrefois 2e destination enregistrant le plus d’arrivées, elle se retrouvait en 15e place en 2010. De plus, les 5 pays au sommet du
classement qui rassemblaient 71 % des arrivées internationales en 1950, n’obtenaient plus que 31% en 2010. C’est dans ce contexte de concurrence accrue qu’on propose de s’intéresser aux stratégies de développement de ces nouveaux joueurs enregistrant des taux de croissance remarquables.

La croissance du tourisme au Maroc : les grands espoirs d’un royaume


Pour cette première publication, nous dresserons un portrait du Maroc, pays le plus visité d’Afrique en 2012 selon le baromètre de l’Organisation Mondiale du Tourisme. Fort des acquis de la dernière décennie, ce pays du Nord Ouest du continent s’est doté d’un plan de développement des plus ambitieux. Selon Vision 2020, le pays aspire à devenir une des 20 principales destinations en doublant les arrivées de touristes internationaux et en démocratisant le tourisme interne pour arriver à tripler le nombre de voyages domestiques. Tout cela en devenant un exemple de tourisme durable.

Vision 2010 : les premiers pas

De nombreuses pierres angulaires nécessaires à l’accélération de la croissance du tourisme au Royaume du Maroc ont été posées suite à la Vision 2010, élaborée en 2001. D’abord, le budget de promotion de l’Office National Marocain du Tourisme a été augmenté, l’accord de libéralisation du ciel «Open sky» avec l’Europe a fait exploser la desserte aérienne et l’accès à la formation professionnelle a permis de multiplier par six le nombre de diplômés. Ensuite, de nombreux investissements nationaux et internationaux ont permis de dynamiser l’industrie. Finalement, de premières instances de gouvernances ont été mise en place pour encadrer et dynamiser le secteur, notamment l’observatoire du tourisme chargé de recueillir des statistiques et de publier des études, ainsi que les Conseils Régionaux du Tourisme.

Vision 2020 :  Le tourisme comme moteur de développement économique, social et culturel

La Vision 2020 repose sur quatre valeurs fondamentales par lesquelles le pays souhaite se différencier de ses concurrents principaux : l’authenticité de l’expérience, la diversité naturelle et culturelle, la qualité dans tous les maillons de la chaîne touristique et la durabilité. Le principe de développement durable se retrouve ainsi au centre de la récente stratégie qui le reconnaît comme essentiel à la pérennisation des activités et à la compétitivité de la destination.

Les 3 axes d’actions

Le Maroc, étant jusqu’à récemment un territoire peu organisé en matière de tourisme, disposait d’une fenêtre d’opportunité pour mettre au point une structure efficace de gestion de la destination.

Ainsi, le ministère s’est penché sur l’organisation du territoire. La nouvelle politique d’aménagement prévoit la création de 8 territoires touristiques distincts qui transcendent les structures administratives actuelles. Ceux-ci seront délimités de manière cohérente à l’expérience touristique offerte et selon la présence d’une masse critique d’infrastructures d’accueil et d’attraits. Chacun bénéficiera d’une stratégie de développement unique mais complémentaire aux autres. On retrouvera par exemple le Souss-Sahara Atlantique centré sur Agadir et son potentiel pour le tourisme balnéaire, le Maroc Centre comme destination culturelle et historique, ou bien la région Atlas et Vallées pour les possibilités d’écotourisme dans ses montagnes, vallées et oasis. Par ce découpage, les retombées touristiques devraient atteindre un plus grand nombre de communautés éloignées des centres les plus fortement visités actuellement.

Ensuite, afin d’apporter l’encadrement nécessaire au développement, de nouvelles instances de gouvernance seront créées. D’abord, au niveau national, la Haute Autorité du Tourisme aura pour mission de coordonner l’implantation de la stratégie en impliquant les acteurs publics, privés et régionaux. Au niveau local, les Agences du Développement Touristiques de chacun des territoires touristiques, qu’ont pourrait comparer aux Association Touristiques Régionales (ATR) québécoises, auront la charge d’en développer l’attractivité.

Finalement, une démarche intégrée plaçant la durabilité au centre de la stratégie de développement à toutes les étapes du cycle de vie du produit permettra de relever de nombreux défis tels la préservation des ressources naturelles, des caractéristiques socioculturelles des communautés d’accueil et leur bien-être. Des seuils de densité touristique souhaitable ont été prévus pour chaque territoire, en fonction des capacités socio-économique et environnementale des communautés d’accueil. Un volet réglementaire est aussi mis en place pour en assurer le suivi ainsi que des incitatifs pour favoriser les bonnes initiatives. Conséquemment, le Travel & Tourism Competitiveness Report (TTCR) de 2008 place le Maroc 10e sur 130 pays pour le développement soutenable de son industrie.

Le Maroc, 71e destination la plus attractive

Somme toute, les moyens mis en place par ce pays à la croisée des influences européennes, arabes et africaines ont de quoi en inspirer d’autres. Évidemment, des lacunes importantes demeurent, telles qu’identifiées dans le TTCR de 2013 : l’hygiène et la santé, l’éducation et la formation, les infrastructures ainsi que l’aspect sécuritaire, bien que les tensions du printemps arabe n’aient que peu affecté le pays. Personnellement, l’impossibilité de transiger par carte de crédit en personne ou même pour effectuer certaines réservations Internet m’apparait comme une déficience technologique importante. Et vous, quelle y a été votre expérience?  Aviez-vous identifié ces mêmes forces et faiblesses lors de votre voyage au Maroc?

Par Caroline Asselin, 
Étudiante au B.A.A Gestion des organisations et destinations touristiques – ESG UQAM

SOURCES :

Twitter

Agenda de l'industrie

du au
IncentiveWorks

du au
Sommet mondial de l'institut pour la paix par le tourisme

du au
GoMedia Canada

du au
Bienvenue Québec

le
Congrès et Prix Excellence Tourisme

Voir tous les évènements