Programmes d'accompagnement du FQRT- Entrevue avec une «mentorée»: Marie-Soleil Giguère

Hôtellerie, Restauration, Vie étudiante · · Commenter

Marie-Soleil Giguère et Pierre Lalumière au Gala FQRT 2013La Fondation québécoise de la relève en tourisme (FQRT) lance de nouveaux programmes d’accompagnement professionnel et de bourses destinés aux futurs leaders du secteur touristique. Ces programmes, accessibles aux personnes de 18 à 35 ans motivéés à œuvrer dans l’industrie touristique du Québec, sont présentement en période de recrutement, et ce jusqu’au 31 mai prochain. Marie-Soleil Giguère a été lauréate du Grand prix de la relève en tourisme en 2013, autre reconnaissance des futurs leaders de l’industrie du tourisme sous l’égide du FQRT débouchant sur un accompagnement en développement de carrière. Elle a accepté de répondre à nos questions pour partager son cheminement inspirant. Son exemple vous donnera peut-être envie de tenter votre chance vous aussi!

Peux-tu nous décrire brièvement le parcours qui t’a mené à entreprendre des études en tourisme? Quelle est ta formation en tourisme?


Je suis dans le domaine de la restauration depuis mon enfance et j’ai pratiquement grandi sur un comptoir de cuisine!! Mon père étant dans le domaine depuis plusieurs dizaines d’années, j’ai compris très tôt que j’allais m’épanouir dans le domaine le plus stimulant et passionnant; celui du tourisme. Après un DEC en sciences humaines en profil psychologie, j’ai entrepris ma formation en restauration et hôtellerie. J’ai donc parcouru le globe à la découverte de la gastronomie, en travaillant entre autre en Colombie Britannique et en Australie. Cet apprentissage international a réaffirmé mon amour pour le monde de la restauration.  À mon retour, j’ai terminé mon DEP en cuisine professionnelle, mon DEC en gestion d’un établissement de restauration et j’ai finalement poursuivi ma formation en sommellerie dans un prestigieux vignoble bordelais. J’ai eu le bonheur de vivre des expériences tellement enrichissantes qui n’ont fait que réitérer ma passion pour ma vocation. C’est définitivement après avoir remporté le Grand Prix de la Relève en Tourisme, Hôtellerie et Restauration que ma carrière s’est propulsée à un autre niveau.

Tu as été lauréate du Grand Prix de la relève en tourisme en 2013, félicitations ! Comment cela a-t-il influencé ton intégration dans l’Industrie touristique ?

Quelle expérience ! Effectivement, la FQRT m’a fait confiance et a décidé d’investir en mon potentiel en tant que relève dans le domaine touristique. La Laurent Cisneros, propriétaire du Château de Rouillac, Bordeaux.Fondation a pour but de soutenir la relève en leur offrant des outils et ressources qui seront essentiels pour leur développement personnel et professionnel. La fondation offre à la relève, entre autre, un plan de visibilité, un réseau de contacts, un fond de financement et un mentor. Grace à la FQRT, j’ai eu la chance d’assister à plusieurs événements de réseautage, aux rassemblements de l’industrie et donc de bâtir mon propre réseau de contacts dans mon domaine. De surcroît, la fondation a été en mesure de financer mon stage de perfectionnement en sommellerie à Bordeaux, ce qui m’a accordé l’opportunité d’évoluer en tant qu’individu dans le monde du vin, de créer de précieux contacts et d’accroitre mes connaissances œnologiques. Suite à ce stage, j’ai débuté en tant que Maître d’hôtel tournant au Fairmont Reine Elizabeth et, un an plus tard, je suis en charge du restaurant principal de l’hôtel, le Montréalais, à titre de Directrice du restaurant. Sans aucun doute, l’appui de la fondation et les ressources mises à ma disposition ont propulsé ma carrière et ce, très rapidement.

Marie-Soleil Giguère, lauréate des Grand prix de la relève en tourisme 2013

En quoi consiste ton expérience comme mentorée du programme de la Fondation québécoise de la relève en tourisme (FQRT)?

Incontestablement, l’appui d’un mentor est l’aspect le plus important de l’encadrement offert par la fondation. J’ai le bonheur de bénéficier de l’encadrement de François Chartier depuis maintenant plus de deux ans. Non seulement est-il une source de connaissances ahurissantes, mais il est d’abord et avant tout un guide. Selon moi, le mentor joue un rôle extrêmement important dans le développement personnel et professionnel de l’individu. C’est tellement stimulant d’apprendre et d’évoluer auprès d’une personne aussi compétente, passionnée et rigoureuse que François. Depuis notre rencontre, nous gardons contact sur une base régulière. Je fais appel à lui lorsque j’ai un dilemme, lorsque je me trouve face à des situations plus difficiles et surtout, lorsque j’ai des décisions à prendre concernant mon avancement professionnel. Mon mentor a appris à me faire confiance et je joue maintenant le rôle de collaboratrice pour la marque François Chartier créateur d’harmonies, que ce soit dans l’écriture d’articles ou encore dans la participation et la gestion de divers événements. Pour un jeune aspirant dans le domaine du tourisme, un mentor est une ressource indispensable. La fondation mise beaucoup sur la relation du mentor-mentoré dans le développement de la relève. Les membres de la fondation s’assurent de nous trouver la personne à plus apte et qualifiée dans notre domaine respectif afin de nous faire cheminer.

Qu’est-ce que te réserve l’avenir? Comment entrevois-tu ton futur dans l’industrie touristique?

J’ai trouvé ma vocation et mon souhait est de continuer à parfaire mes connaissances en tant que gestionnaire dans le domaine de l’hôtellerie et de la restauration. J’ai aussi trouvé une philosophie d’entreprise qui me colle à la peau avec la chaine Fairmont. Assurément, j’ai un énorme plaisir à gérer une équipe de restauration et je souhaite continuer mon cheminement dans l’entreprise. Je désire également de parfaire mon développement académique en gestion évènementielle. À suivre.

En t’inspirant de ton cheminement et de ton expérience, quel conseil donnerais-tu à la relève de l’industrie du tourisme?

Nous sommes dans un domaine en constante évolution et c’est d’ailleurs ce qu’il y a de si motivant dans notre profession. La fondation de la Relève en Tourisme jour un rôle clef dans le développement de la relève, alors foncez et saisissez cette chance en soumettant votre candidature pour les programmes d’accompagnement professionnels et de bourses.

Ce n’est pas le domaine le plus facile, on ne compte pas les heures de travail, on performe sous pression et on investit notre temps dans ce domaine qui, pour moi, est le plus stimulant du monde. Alors le plus important, soyez authentique, honnête, curieux, rigoureux et passionné!


Propos recueillis par Isabelle Falardeau
Étudiante au doctorat en sciences géographiques, Université Laval
Chaire de recherche en partenariat sur l'attractivité et l'innovation en tourisme (Québec - Charlevoix)

Twitter

Agenda de l'industrie

du au
IncentiveWorks

du au
Sommet mondial de l'institut pour la paix par le tourisme

du au
GoMedia Canada

du au
Bienvenue Québec

le
Congrès et Prix Excellence Tourisme

Voir tous les évènements