Visite guidée... et controversée... sur les traces de Pablo Escobar

Tourisme · · Commenter

Cable EscobarPablo Escobar, originaire de Medellín en Colombie était l’un des plus grands et les plus célèbres trafiquants de drogue dans les années 1980. Il est devenu l’un des hommes les plus riches au monde en quelques années à cause de ses trafics de drogue. L’histoire de ce narcotrafiquant refait surface et est devenue un sujet de polémique dans l’industrie touristique colombienne de nos jours. Plusieurs histoires et légendes se sont créées autour de ce personnage.

Pablo Escobar est mort le 2 décembre 1993 et reste toujours une légende pour la plupart des Colombiens et des étrangers. Par conséquent, une agence de voyages a profité de cet engouement pour proposer des circuits sur la thématique Pablo Escobar Tour en visitant des lieux emblématiques en lien avec ce dernier. En effet, cela fait quelques années que ces circuits existent officieusement en Colombie, mais ces circuits n’ont jamais fait autant de polémique qu’aujourd’hui. La raison de ce bouleversement vient du fait que la grande agence de voyages en ligne Despegar.com, très reconnue en Colombie, a décidé d’offrir dans ses forfaits le circuit Pablo Escobar Tour.

En effet, le Pablo Escobar Tour propose plusieurs endroits que Pablo a fréquentés de son vivant. Les touristes peuvent visiter la maison où il a grandi avec une visite guidée offerte par le propre fils de ce dernier. Les agences de voyages proposent la visite au cimetière Jardines Montesacro, là où Pablo a été enterré; son domicile avec une visite guidée de son frère Roberto et le lieu où il a fait son trafic de drogue. De plus, il y a aussi un espace dédié à Pablo au musée de la police de Bogota.

Les « Paises », les habitants de Medellín sont révoltés et indignés par ce circuit, appelé aussi « dark tourism » ou « tourisme macabre », qui consiste à visiter des endroits liés à la mort, à la destruction ou à de grandes tragédies. En effet, ils ne veulent pas revivre l’histoire de ce trafiquant de drogue. Ils souhaitent juste oublier le passé étant donné qu’ils ont souffert par ses activités illicites. Ils veulent faire découvrir d’autres attraits que la drogue : « Nous n’en pouvons plus d’être associés sans cesse à la cocaïne et à Escobar. Nous sommes fatigués », explique un habitant, selon Cyril Durand qui est une correspondance à Medellín.

De plus, Medellín est une région qui a connu beaucoup de violence, ce qui a diminué le tourisme. Le fait de promouvoir la région en proposant ce circuit peut attirer les touristes et en même temps soutenir l’industrie touristique à proximité. C’est un circuit en tendance qui attire plus de 60 000 touristes par an. Cependant, il a été retiré quelques jours après sa mise en ligne, étant donné la désapprobation de la population.

Le circuit « Pablo Escobar Tour » peut être vu de manière déplacée, car il retrace la vie d’un trafiquant de drogue. Il n’est pas fait pour tout le monde, il faut identifier la clientèle cible. Mais en tant qu’étudiante en tourisme, je crois que ce circuit est un attrait authentique où les touristes ne sont pas là pour découvrir un attrait incontournable, mais pour essayer d’en connaître plus sur sa vie et comment il était devenu cet homme si puissant. Ils visitent ces produits, car ils sont à la recherche de la vérité. De plus, cette attraction insolite et inusitée n’existe nulle part ailleurs.


Par Ginah Ramaroson
Étudiante en Techniques de tourisme, Cégep de Matane

Sources:
RFI, « Colombie: le Pablo Escobar Tour, un tourisme tendance qui fait recette », 5 avril 2016 (Page consultée le 19 avril 2016).
L’édition du soir, « Pablo Escobar, les touristes en sont accros » (Page consultée le 20 avril 2016).
L’écho touristique, « Colombie : une agence contrainte de retirer un circuit "Pablo Escobar" » 1er septembre 2015 (Page consultée le 20 avril 2016).
Courrier voyage, « Colombie. Pablo Escobar : le circuit touristique de trop », 21 août 2015 (Page consultée le 22 avril 2016).
Jorge Cañizares-Esguerra. « Magical Realism on Drugs: Colombian History in Netflix’s Narcos», 26 octobre 2015 (Page consultée le 5 mai 2016

Twitter

Agenda de l'industrie

du au
IncentiveWorks

du au
Sommet mondial de l'institut pour la paix par le tourisme

du au
GoMedia Canada

du au
Bienvenue Québec

du au
Congrès 2017 d’Aventure Écotourisme Québec

Voir tous les évènements